Bifrost Project : prenez le contrôle du portail

Salut à tous c’est Rocksan ! j’ai accompagné Zanpil lors de son roadtrip au Herofestival Grenoble saison 2 et j’ai été vachement attirée par le jeu Bifrost Project et je vais vous en parler dans cette chronique

Je l’ai découvert sur le stand Indie Garden, Il s’agit d’un jeu indépendant qui m’a beaucoup plus. Celui ci est un jeu de gestion stratégie, inspirer de beaucoup de jeux que l’on connait souvent (Age of empire, Caesar, Banished,…).

Dans Bifrost Project, nous somme dans un monde où la mythologie nordique est réelle et le Ragnarok a vraiment eu lieu, et pour se sauver les hommes ont détruits le bifrost. En 2008, les ruines du Bifrost sont retrouvées et sont réparées. Notre mission est de cacher le Bifrost au monde et de lancer des expéditions.

Pour cela dans notre base souterraine, nous devrons gérer notre énergie, nos stocks, nos employers avec leurs caractères et leurs humeurs, les relations avec les peuples rencontrés pendant nos expéditions.

La base est représentée en damier ou chaque case peut être un bâtiment(centrale, hôpital, stock,etc), avec un système de synergie et de gestion des distances, par exemple une centrale peut fournir de l’énergie que à quelques cases d’elle et si on place deux centrales à côté, elles produiront plus d’énergie, mais attention si elles explosent l’explosion aussi sera plus puissante.

Pour faire fonctionner tout ceci nous avons 3 classes d’employer : les chercheurs, les ingénieurs et les soldats avec chacun une personnalité représenter par 3 caractères par exemple un chercheur curieux impulsif et altruiste, ceci rend les personnes beaucoup plus réel et complexifie le jeu.

Mais ces personnes doivent aussi partir en expédition, il y a plusieurs type avec par exemple, celle pour chercher de la nourriture. Pour partir en expédition, nous composons une équipe en fonction de leur caractères et de leur classe, et nous leur donnons un chef parmi eux un ordre et un temps pour leur mission et nous ne les contrôlons pas, ce qui pour moi est un gros point fort, ceci rend le jeu réaliste et les personnes envoyées vont réagir en fonction de leur caractère.

Ensuite avec les expéditions, nous pouvons lancer des recherches, nous prenons des chercheurs et les faisons travailler sur un sujet plus ou moins précis et en fonction de leurs spécialités ils trouveront différents objets ou compétences, par exemple un chercheur spécialisé dans l’énergie si on le place dans le secteur arme, il pourra découvrir un fusil laser par exemple, mais il pourra nous dire « j’ai pas réussi a vous faire cette arme mais j’ai réussi à faire faire un laser ». Ici aussi on peut voir un réalisme important, enfin un jeu qui ne fait pas comme Age of Empire à nous dire « tu as 50 de pierre et 200 de bois bravo tu as découvert l’arbalète », ici il y a une notion de hasard important avec laquelle on peut plus ou moins jouer.

Mais au début, je vous ai dit que vous aviez une mission, oui mais celle-ci est secondaire car l’histoire de Bifrost project  a une importance certes mais du début jusqu’à la fin vous avez la même base, dans ce jeu nous somme libre de faire ce que nous voulons par exemple si on a besoin d’énergie mais que nous ne pouvons plus en produire, nous allons devoir en voler ou en acheter à nous de choisir, on ne nous force à rien, on nous demande juste de rester caché au monde des hommes.

Ce jeu est pour moi très intéressant, pour plusieurs choses, en premier ce jeu me rappelle mes jeux d’enfance avec la gestion de la base, ensuite nous sommes totalement libre nous pouvons commercer, voler, tuer, piller et ignorer tant que le projet reste secret. Nous pouvons accélérer le temps sans problème, et surtout, SURTOUT, nous jouons avec des réactions logiques lors des expéditions ou des recherches. Et pour finir l’univers nordique est un univers très intéressant et qui à ma connaissance n’a pas été exploiter sous cette angle dans le monde du jeu vidéo.

De plus, pour compléter ce jeu, le développeur a crée un jeu de rôle papier pour pouvoir jouer les expéditions que l’on fait dans le jeu. Cela permet de compléter le jeu et mieux connaître l’univers de ce jeu.

Suivre le jeu :

Zanpil : Merci à tous d’avoir lu l’article de Rocksan. C’est son tout premier et elle était tellement contente de rencontrer un développeur de jeu indépendant qu’elle en a fait une interview afin de vous proposer ce test. Vous pouvez déjà télécharger la démo Steam ici

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.